La Région vote le financement de l’A45

Publié le 07/07/2016

Le rapport concernant la « nouvelle » autoroute Lyon – Saint-Etienne a finalement été adopté par une « petite » majorité de 94 voix contre 81 avec deux absentions.

 

A l’hôtel de Région, la partition a été sans surprise, ce jeudi 7 juillet. Pour introduire les débats sur le financement de l’A45, le vice-président centriste aux transports Patrick Mignola a rappelé la volonté de la majorité de complémentarité entre les modes de transports et non le fait d’en favoriser l’un au détriment de l’autre, mettant l’accent sur la nécessité de desserte de l’aéroport Saint-Exupéry depuis Saint-Etienne et sur l’accès à l’agglomération lyonnaise.

Premier a sonné la charge: le frontiste Antoine Melliès qui s’est demandé où était passé le président du conseil départemental du Rhône Christophe Guilloteau, son premier vice-président Renaud Pfeffer ou le député Georges Fenech, autant d’élus Les Républicains opposés à l’A45. Avant de s’étonner qu’au lieu de prendre à bras le corps la question du ferroviaire sur lequel Laurent Wauquiez se veut alarmiste, il préfère mettre 131 millions d’euros « pour gaver le concessionnaire ».

Le PS pour mais contre

A gauche, on a toutes les formes de contre. Radicaux pour le PCF et les écologistes, jésuitique au PS (Jean-François Debat est pour l’A45 mais contre son financement par la Région) et constructif au PRG. Pour ce dernier, Bernard Chaverot soutiendra en vain un amendement visant à répartir les 131 millions promis entre des travaux pour l’A47 (80 millions) et une aide aux entreprises pour s’installer dans la région stéphanoise et éviter ainsi le trafic pendulaire.

Pour clore le débat, Laurent Wauquiez a rappelé qu’on pouvait être contre l’A45 (encore heureux !) mais pas pour et contre son financement par la Région (suivez son regard…). Concernant la comparaison entre le coût d’une réhabilitation de l’A47 et celui de la construction de l’A45, il s’est lancé dans de savants calculs pour conclure qu’étant donné que dans le premier cas tout est à la charge de la collectivité, finalement ça revenait moins cher de faire une nouvelle autoroute… Et de comparer les 131 millions envisagés aux180 millions investis par l’ancienne majorité dans le siège de Région.

Reste qu’au final il n’y a eu que 94 pour (la majorité compte 113 élus) et 81 contre ainsi que deux abstentions sur 204 conseillers régionaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur La Région vote le financement de l’A45