Le coup de jeune du cours d’Herbouville

Publié le 29/06/2016

Le projet prévoit de conserver 2×2 voies pour la circulation automobile, mais des couloirs de bus dans chaque sens.

 

Point noir des déplacements vélos, goulot d’encombrement des bus, le cours d’Herbouville était en attente d’un réaménagement d’ampleur. Un jour peut-être l’ensemble des quais de Ste-Clair à Confluence sera revu, dans l’attente du déclassement de l’autoroute et d’une reconfiguration des flux routiers. Mai en attendant, c’est un lifting de moins d’un million d’euro qui va être engagé au printemps prochain par la Métropole. Le projet concerne aussi à la place Godien, dans le prolongement du pont Churchill, au pied de la montée de la Boucle.

Principale innovation : l’aménagement d’une voie mixte bus-vélos, dans le sens nord>sud, du côté des habitations qui remplace le contresens bus. Côté Rhône, les bus circuleront dans un couloir dédié, tandis que les vélos emprunteront le terre-plein central. Une nouvelle traversée piétonne est créée au milieu du cours, vers l’ancienne pharmacie, où la voie de retournement est supprimée. De nouveaux arbres sont plantés le long du fleuve, et la physionomie du terre-plein change un peu.

Le maintien d’une circulation automobile sur deux voies dans chaque sens est demeuré « un invariant » tout le long du projet, a expliqué David Kimelfeld, maire du 4e. Un parti pris que regrette l’écologiste Emeline Baume, qui aurait imaginé une restriction à une voie dans le sens nord>sud, tandis que le sens sud>nord ne changerait pas pour ne pas pénaliser la desserte de l’hôpital de la Croix-Rousse. A droite, en revanche, on s’émeut de la suppression du stationnement, de 30, 50 ou 80 places selon le scénario retenu (sur les 300 que compte le cours). Emmanuel Hamelin (Les Républicains) a fait observer que 30 places avaient déjà été supprimées sur la place Chazette, lors de l’aménagement du tube mode doux. Selon lui, ce sont 80, 100 voire 200 places qui pourraient à terme disparaître. Seule certitude : le stationnement payant sera généralisé côté Rhône. La concertation habitante est en cours.

FF

© capture écran Google Map

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Le coup de jeune du cours d’Herbouville