Wauquiez confirme le projet A45 Lyon / Saint-Etienne

Publié le 26/06/2016

Dans une interview accordée au Progrès, le président du conseil régional a confirmé l’engagement de la collectivité à réaliser l’A45 Lyon / Saint-Etienne.

Dans un entretien accordé ce dimanche au Progrès, Laurent Wauquiez a confirmé son engagement en faveur de la construction de l’A45 Lyon / Saint-Etienne, déclarée d’utilité publique en 2008. Une décision prise à la suite d’une étude complémentaire commandée en avril au cabinet privé Artelia, pour comparer le projet à la réhabilitation de l’A47 existante, l’autoroute gratuite qui relie la métropole ligérienne à Givors et l’A7. « Sans aucune ambiguité », les conclusions de ce travail plaideraient pour une infrastructure nouvelle. « Réhabiliter l’A447 coûte cher (1,015 milliard contre 1,2 pour l’A45) et sur un temps plus long : dix ans, soit pas avant 2031-2035 contre 2020 conte l’A45. Les contraintes seraient quasi insurmontables », expose le président du conseil régional. Ce chiffrage correspond à l’actualisation d’une étude du laboratoire CETE de 2005.

Dans l’étude publique de 2006, une fourchette totale de 840 millions à 1,170 milliard est avancée pour réhabiliter l’A47, selon que l’élargissement des voies lors de la traversée de Givors est obtenue par une reprise de l’axe existant ou un ouvrage souterrain. Au programme dans tous les cas, le passage en 2×3 voies entre St-Chamond et Rive-de-Gier, le doublement de la largeur du pont sur le Rhône et du viaduc de Ternay (au-dessus des voies SNCF), ainsi que le passage en 2×4 voies de l’A7 pour la remontée vers Lyon

La Région s’engage à verser 140 millions d’euros, soit la même somme que le Département et Saint-Etienne Métropole, tandis que 420 millions seraient mobilisés par l’Etat. Le concessionnaire, Vinci, apporterait les 500 millions restants, pour boucler un ouvrage estimé à 1,2 million dans l’enquête publique et à 1,3 milliard dans le rapport Mobilité 21 dit rapport Duron de 2013.

Laurent Wauquiez assortit cet engagement d’une condition : « que l’Etat s’engage sur la connexion de l’A45 avec l’accès à Lyon afin de ne pas aggraver la situation à Pierre-Bénite », point d’arrivée de l’A45 et l’A450 sur l’agglomération lyonnaise. Gérard Collomb souhaite un barreau de liaison entre l’A45 et l’A7, au niveau de Givors, pour qu’une partie du trafic venu de la Loire se reporte sur la Rocade Est au niveau de Ternay. Une vue semble-t-il partagée par le président du conseil régional. Le vote des élus régionaux aura lieu le 7 juillet prochain.

FF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Wauquiez confirme le projet A45 Lyon / Saint-Etienne