Immobilier : où faut-il investir dans le Grand Lyon ?

Publié le 25/05/2016

Bron, Saint-Priest et Vaulx-en-Velin affichent les meilleurs taux de rentabilité, même si les placements les plus sûrs sont faits à l’ouest. Carré de Soie et Décines, le long du tramway T3, constituent de bons compromis, d’autant que le Grand Stade s’affirme déjà comme un point d’ancrage.

 

loyer          prix au m2    Rentabilité brute
Bron 11,1 2160 6,2
Saint-Priest 10,1 2020 6
Vénissieux 8,8 1796 5,9
Vaulx-en-Velin 10,6 2153 5,9
Décines 10,9 2300 5,7
Rillieux 10,3 2220 5,6
Givors 8,8 1890 5,6
Saint-Fons 9 1920 5,6
Oullins 10,6 2310 5,5
Villeurbanne 12 2610 5,5
Meyzieu 11,6 2570 5,4
Saint-Genis-Laval 10,7 2470 5,2
Tassin-la-Demi-Lune 11,6 2790 5
Saint-Foy-les-Lyon 10,7 2610 4,9
Caluire 10,9 2740 4,8
Ecully 10,3 3150 3,9

Source loyers : étude Clameur mars 2016.
Prix meilleursagents.com au 1/5/2016.

Écully (3,9 %), Caluire-et- Cuire (4,8 %) et Sainte-Foy-lès-Lyon (4,9 %). Telles sont les grosses communes de la métropole où la rentabilité locative est la plus faible. Rien d’étonnant à cela. Comme l’évoque Jean Chavot, président de la FNAIM Rhône, l’investisseur doit arbitrer, dans le choix de son bien, entre la volonté de percevoir des intérêts récurrents sur son investissement au travers des loyers, et celle d’une plus-value escomptée dans un emplacement clef, sécurisé ou proche des transports en commun. En clair, il faut prendre en compte deux perspectives : la rentabilité et la revente. Et les deux objectifs ne sont pas toujours convergents…

Lire la suite dans le dossier « Les clés pour investir dans le Grand Lyon » dans le magazine Nouveau Lyon, numéro de mai, actuellement en vente chez votre marchand de journaux (1,90 euro)

© Pierre-Antoine Pluquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Immobilier : où faut-il investir dans le Grand Lyon ?