EDF : un prix pour récompenser les start-up innovantes

Publié le 02/05/2016

Le concours Pulse / Energie intelligente distingue les jeunes pousses qui imaginent des solutions énergétiques pour les particuliers et entreprises.

 

Goliath tend parfois la main à David. C’est le principe du prix Pulse / Energie intelligente organisé par le géant EDF pour récompenser des start up qui « se mobilisent, créent et inventent aujourd’hui le monde énergétique de demain ». Les projets devront concevoir de nouvelles solutions énergétiques répondant aux besoins des particuliers, des entreprises ou des collectivités. « La connaissance est aujourd’hui éclatée, elle n’est plus le privilège des grandes entreprises », analyse Christian Missirian, directeur commerce EDF Rhône-Alpes-Auvergne. L’appel à candidatures de la 5e édition court jusqu’au 31 juillet.

L’an dernier, c’est le pommeau de douche connecté Hydrao qui a été primé : il calcule le volume d’eau consommé et transmet l’information à un smartphone via bluetooth. L’objet fabriqué par la société grenobloise Smart&Blue émet aussi une lumière via des LED, dont la couleur change en cas d’usage prolongé. « Nous consommons environ 80 litres d’eau par douche. Ceux qui ont testé Hydrao ont en moyenne économisé 22 litres d’eau », signale le directeur Gabriel Della-Monica. Le pommeau fonctionne sans pile, tirant son énergie du débit hydraulique.

Lyon 3 : les ordinateurs chauffent les douches

 

En 2014, c’est Stimergy qui l’avait emporté en proposant de récupérer la chaleur du parc informatique via une huile spéciale qui agit comme un isolant électrique et un conducteur thermique, et de s’en servir pour chauffer l’eau. « On peut se passer de climatisation interne aux ordinateurs, et diviser par deux la consommation des data centers », expose Christophe Perrin, le PDG. Une expérimentation a été menée à l’université Lyon 3, où les ordinateurs ont couvert 60% de la consommation d’eau chaude des douches du gymnase. « Autant nous parviendrons à l’avenir à réduire nos consommations électriques et en chauffage, autant nous aurons toujours besoin de chauffer l’eau », appuie Christophe Reinert, directeur du projet collaboratif Smart Electric Lyon, piloté par EDF.

Parmi les partenaires du concours, l’Insa, la Métropole de Lyon, BPI France, le pôle de compétitivité Tenerrdis et la CCI de Lyon. Les lauréats pourront compter sur l’appui d’EDF pour accompagner leur projet et les aider à passer à l’étape industrielle.

Renseignements sur http://concours-energie-intelligente.edf.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur EDF : un prix pour récompenser les start-up innovantes